Skip to main content

VUOKATTI, Fin.— Ce fut une journée douce-amère pour Équipe Canada aux Championnats du monde de ski nordique des moins de 23 ans à Vuokatti, en Finlande. Cinq athlètes canadiens se sont qualifiés pour les éliminatoires en tête-à-tête dans la course de sprint en ski classique, mais aucun d’eux n’a pu se qualifier au-delà de la première manche.

Antoine Cyr, de Gatineau, au Québec, a mené un peloton sans précédent de cinq Canadiens qui comprenait les quatre hommes dans la ronde des 30 pour les séries où il s’est qualifié au 15e rang. Annika Richardson, de Vancouver, a été la seule Canadienne à obtenir une chance dans les séries.

« En tant qu’équipe, c’était impressionnant avec cinq des huit athlètes qui se sont qualifiés dans le prologue », a déclaré Erik Braaten, entraîneur-chef de l’Équipe canadienne de ski de fond. «Mais je pense que lorsque vous avez cinq personnes dans les manches, vous espérez juste un peu plus. Je sais que beaucoup dans ce groupe visaient haut aujourd’hui comme ils le devraient et sont un peu cochés, ils n’ont pas pu passer.

Les manches se composent de six athlètes qui s’affrontent en tête-à-tête. Les deux meilleurs athlètes de chaque manche, ainsi que les deux temps les plus rapides suivants, passent au tour suivant. Suite à une combinaison de malchance et de décisions tactiques lors de la première manche de la course pleine d’action sur les collines de la piste de 1,4 kilomètre en Finlande, chacun des Canadiens a été contraint de rester sur la touche après avoir terminé quatrième à sixième dans leur course respective. groupements.

Joué sur la ligne de départ aux côtés de son coéquipier, Graham Ritchie de Parry Sound, Ont., Pierre Grall-Johnson d’Ottawa a été le meilleur Canadien en 17e place après avoir franchi la ligne en quatrième position. Ritchie, qui a participé aux manches pour la première fois de la Coupe du monde le week-end dernier, était à l’arrière de leur peloton, le plaçant au 29e rang. Antoine Cyr a terminé 21e, tandis que le plus jeune des Canucks à 20 ans – Rémi Drolet de Rossland, C.-B. – a terminé 28e à son premier départ au niveau U23.

« C’était génial de voir les quatre gars se qualifier pour les manches », a ajouté Braaten. «Tous les gars étaient relativement similaires dans la façon dont ils ont terminé. Ils avaient l’état d’esprit qu’ils allaient s’en sortir. Ils ont montré leur condition physique aujourd’hui mais ont peut-être manqué d’expérience à ce niveau. C’est une bête différente (le ski international) quand vous avez cinq athlètes de haut niveau autour de vous et que tout le monde est rapide.

« Les connaissances nécessaires pour passer à l’étape suivante viendront à chaque départ dans une manche. Vous apprenez à travers chaque expérience dans les manches, et finalement vient ce morceau de vous qui sait juste quoi faire et comment réagir en une fraction de seconde.

Le Russe Alexander Terentev a été couronné roi des sprints. Le Norvégien Aron Aakre Rysstad a terminé deuxième. Le Russe Sergey Ardashev était troisième.

Annika Richardson se dirigera vers les courses de distance avec le sourire aux lèvres. La seule Canadienne à se qualifier pour les séries a terminé au 24e rang du classement général.

« Ce fut une journée forte pour Annika. Le sprint n’est pas sa distance sur papier, mais c’était une solide performance de sa part pour pouvoir se qualifier. Ce sera un bon élan qu’elle pourra utiliser pour le reste de la semaine », a ajouté Braaten.

L’Allemande Lisa Lohmann a remporté le titre de sprint féminin U23. La Russe Hristina Matsokina s’est emparée de la médaille d’argent. La Suédoise Louise Lindstroem a pris la troisième place.

Hannah Mehain, Vernon, C.-B., était 37e; Shaylynn Loewen, de Parry Sound, Ont.; était 44e ; et Elizabeth Elliott s’est qualifiée 50e.

Vendredi sera une longue journée aux Championnats du monde de ski nordique avec les meilleurs juniors et la division U23 prenant le départ des courses de patin-ski de demi-fond.

Résultats complets du sprint masculin U23 :

Résultats complets du sprint féminin U23 :

Nordiq Canada est l’organisme directeur du ski para-nordique et de ski de fond au Canada, qui est l’activité sportive et récréative optimale du pays avec plus d’un million de Canadiens qui y participent chaque année. Ses 60 000 membres comprennent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et capacités. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – Haywood Securities Inc., AltaGas, Swix et Lanctôt Sports – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Ten, Nordiq Canada développe des activités olympiques, paralympiques et mondiales. champions. Pour plus d’informations sur Nordiq Canada, veuillez nous visiter à www.nordiqcanada.ca .

Article original

Leave a Reply